POUR UNE RÉDACTION INCLUSIVE
Obtenez votre guide de rédaction inclusive en quelques clics!

Vous n’en pouvez plus de la règle «le masculin l’emporte sur le féminin»? Vous souhaitez adopter un langage qui soit cohérent avec vos valeurs et votre mission, mais vous ne savez pas par où commencer?

Cet outil (gratuit) est un bon point de départ pour vous aider à écrire de façon inclusive, épicène, neutre, non sexiste ou non binaire.

Il suffit de répondre aux questions ci-dessous (prévoir 10 à 15 minutes) et vous recevrez par courriel votre guide de rédaction inclusive basé sur vos réponses.

Vous pourrez ensuite partager ces lignes directrices avec toute personne rédigeant du contenu pour votre organisation, tant à l’interne qu’à l’externe, afin d’assurer une harmonisation de vos textes. 

#ChangeonsLesRègles
  • 1. Formulation neutre
  • 2. Féminisation syntaxique
  • 3. Formulation tronquée
  • 4. Rédaction non binaire
  • 5. Soumettre

Formulation neutre

Ce procédé privilégie les formes (noms, adjectifs, pronoms) dites « neutres » ou « épicènes », pouvant s’appliquer à toute personne, peu importe leur identité de genre. La formulation neutre a l’avantage de permettre de rédiger des textes plus courts et d’éviter l’utilisation de doublets (p. ex. « la direction » plutôt que « les directeurs et directrices »). En plus d’alléger le texte, elle en assure la lisibilité. Toutefois, la formulation neutre peut avoir pour effet de dépersonnaliser le texte ou le rendre imprécis si elle est utilisée de façon excessive. Elle peut également rendre les femmes invisibles en « neutralisant » ou en « effaçant toute trace de genre » (AQOCI, 2013). La formulation neutre constitue cependant un procédé rédactionnel inclusif, notamment pour les personnes non binaires (Conseil québécois LGBT, 2020).
Veuillez prendre connaissance des informations ci-dessus et cocher les 4 cases.

POUR ALLER PLUS LOIN

Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI). 2013. « Guide de rédaction non sexiste de l’AQOCI », 14 p.

Conseil des Montréalaises. 2019. « Le langage non sexiste : un autre pas vers l’égalité entre les femmes et les hommes », Mémoire déposé au conseil municipal le 19 août 2019, 32 p.

Conseil québécois LGBT. 2020. « Mieux nommer et mieux comprendre : changer de regard sur les réalités de la diversité de genre et les enjeux trans », 28p.

Féministes en mouvement de l’Université Laval. 2020. « Pour la rédaction inclusive à l’Université Laval », 15 p.

Fondation McConnell. 2019. « Recommandations pour une rédaction épicène » et « Résumé des recherches sur l’écriture inclusive », 4 p. et 8 p.

Forum jeunesse de l’île de Montréal. 2017. « Guide des pratiques de rédaction non sexiste », 6 p.

Office québécois de la langue française (OQLF). « Épicène, neutre, non binaire et inclusif », « Féminisation et rédaction épicène », « Liste des noms masculins et féminins », « Les signes à privilégier », « Les noms en -eur et en -euse » et « Les noms féminins en -eure ». 

Université de Montréal. 2019. « Inclusivement : Guide d’écriture pour toutes et tous », 11 p.

Université de Sherbrooke. 2008. « Guide relatif à la rédaction épicène : respect des genres masculin et féminin », 8 p.

Vachon-L’Heureux, Pierrette et Louise Guénette. 2006. Avoir bon genre à l’écrit : Guide de rédaction épicène, Office québécois de la langue française, Les Publications du Québec, 209 p.

PLUS QUE DES CLIENTS.
DES PARTENAIRES.
GSoft
Résultats Canada
Relief
Wapikoni
Equitas
Academos
Inter Pares
Le Moulin Microcrédits

CHARLES SALIBA-COUTURE

Rédaction | Révision | Traduction +

Montréal (centre-ville), Québec

+1 514 244-3434 

Numéro d'entreprise du Québec : 2273329609

ON SE RETROUVE SUR LINKEDIN? 

© Charles Saliba-Couture, 2021. Tous droits réservés.